Le lancement de l’étude sur l’origine des eaux parasites

Après les investigations sur le domaine public, les installations chez les particuliers, branchements eaux usées et eaux de pluie sont en cours de vérification. Ces réseaux doivent être séparés afin de limiter les apports d’eaux claires vers la rhizosphère trop importants à ce jour.

Au terme de ce diagnostic un rapport sera transmis au propriétaire, le coût de la mise en conformité sera à sa charge et devra être réalisée dans les règles de l’art.

 

picto-flecheUne réunion publique d’information s’est tenue le 8 septembre 2015.

goutte-Chaucenne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.