Référendum d’initiative partagée contre la privatisation d’aéroport de Paris (ADP)…une occasion de participation démocratique citoyenne…

La privatisation d’ADP privera l’Etat de dividendes annuels conséquents, nous risquons de perdre un monopole naturel d’Etat, une entreprise florissante. La privatisation des autoroutes et plus récemment de l’aéroport de Toulouse sont peut-être des erreurs à ne pas réitérer.

248 députés et sénateurs ont enclenchés la procédure de référendum d’initiative partagée (RIP) afin d’empêcher cette privatisation. Pour la première fois depuis son introduction dans notre Constitution en 2008, cette procédure a pu être mise en œuvre.

Il s’agit  à présent de réunir 4,7 millions d’électeurs avant le 13 mars 2020. Le RIP est une occasion de participation démocratique citoyenne; les Français ayant exprimé récemment leur souhait d’être plus directement associés aux décisions politiques. Le décret du 11 novembre 2014 n°2014-1488 relatif aux modalités de recueil des soutiens prévoit trois possibilités de signature:

-L’électeur dépose son soutient sur le site Internet : w.https://wwreferendum.interieur.gouv.fr

-L’électeur signe sur le site internet depuis un point d’accès numérique mis à disposition à Besançon pour notre secteur

-L’électeur peut faire enregistrer sa demande à partir d’un formulaire Cerfa dans nos mairies respectives. Se munir d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport dans tous les cas.

Chacun d’entre nous est encouragé à exercer ses droits civiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *